Les Pensées de Pascal

« Ce chien est à moi », disaient ces pauvres enfants. « C’est là ma place au soleil. » Voilà le commencement et l’image de l’usurpation de toute la terre. »
Misère, (Fragment 98, Sellier 98)

"Deux infinis, milieu.
Quand on lit trop vite ou quand on lit trop doucement, on n'entend rien." Vanité, (Fragment 601, Sellier)

 Vanité, (Fragment 601, Sellier) du manuscrit original des Pensées de Pascal (MS 9202, Bibliothèque Nationale de France)
Vanité, (Fragment 601, Sellier) du manuscrit original des Pensées de Pascal (MS 9202, Bibliothèque Nationale de France)

 

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer une meilleure navigation dans le site.
J'accepte Je refuse