Les Pensées de Pascal

« La vraie éloquence se moque de l’éloquence. La vraie morale se moque de la morale, c’est‑à‑dire que la morale du jugement se moque de la morale de l’esprit qui est sans règles.
Car le jugement est celui à qui appartient le sentiment, comme les sciences appartiennent à l’esprit. La finesse est la part du jugement, la géométrie est celle de l’esprit.
Se moquer de la philosophie c’est vraiment philosopher. »
Mélanges, (Fragment 671, Sellier)

 

 

Blaise Pascal : Tiré du Cabinet de Mr Guerrier de Bezance, Maitre des Requêtes
L.N. Quesnel, peintre
Pierre-Jean-Baptiste Bradel, graveur
XVIIIe siècle
BOYER 2076
Collection Bibliothèque du Patrimoine

Cette gravure en taille douce  représente Blaise Pascal en buste de trois quart.  Elle a été réalisée par le peintre Quesnel et le graveur Pierre-Jean-Baptiste Bradel. Elle est semble t-il dérivée de la peinture de Blaise Pascal du peintre François Quesnel. Un poème de D'Alembert accompagne ce portrait ainsi que quelques éléments symbolisant les sciences : cycloïde, compas, tube.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer une meilleure navigation dans le site.
J'accepte Je refuse